Pour la petite histoire

 

Saviez vous que le centre culturel de la Loge fut la maison d’habitation du général d’Elbée ?

Le 13 mars 1793, deux mille paysans étaient venus pour le chercher et le mettre à la tête du soulèvement vendéen. Nommé généralissime après la mort de CATHELINEAU, blessé à Cholet, il sera fusillé à Noirmoutier le 7 janvier 1794.

En vous rendant à la médiathèque, vous pourrez y trouver des vestiges de ce passé : cheminées d’époque, portrait du général.

Le centre culturel fut également une ferme, il n’est donc pas étonnant d’y trouver des salles de réunion aux étroites fenêtres, ces salles étant à l’époque des étables !

 

Le château, une ancienne maternité

De nombreuses années après avoir servi de lieu pour les fabriques de poudre et l’impression de billets de banque par les Vendéens durant les guerres de Vendée, le château est devenu une maternité tenue par les religieuses. Elle fut ouverte de 1959 à 2000, avant d’être vendue a un groupe immobilier.  Des dizaines de milliers de bébés y sont nées en 41 ans.