Bas de contention : quel prix ?

Les bas de contention sont un vêtement qui traite et prévient différentes pathologies. Il s’agit notamment des maladies liées aux problèmes d’insuffisance de retour veineux. Ces accessoires favorisent la bonne circulation du sang dans les pieds. Si les bas de contention sont pratiques, vous devez savoir que leur coût peut être un peu élevé. Puisque vous souhaitez vous en procurer, voici ce que vous devez savoir !

Bas de contention : combien ça coûte ?

Le prix des bas de contention n’est pas fixe et il dépend de plusieurs facteurs. En tant que dispositifs médicaux, ces vêtures passent par de nombreux contrôles depuis la phase de production, pour s’assurer qu’ils sont conformes. La conformité dans ce cas est à double sens : ils doivent être conformes aux normes en vigueur et conformes aux besoins en pression des malades qui vont les porter.

C’est la raison pour laquelle leur prix est élevé. Dans la plupart des cas, ils font l’objet d’une prise en charge par l’assurance-maladie. Ceci dit, le prix moyen de cet accessoire peut se situer entre ces différents tarifs :

  • 30 € environ, pour les chaussettes de contention ;
  • 42 € pour les bas de contention ;
  • 53 € au moins pour les collants.

Avec le remboursement par l’assurance, il est possible que ces montants soient revus à la baisse.

Les facteurs qui influencent le prix des bas de contention

En dehors des régulations et des normes de qualité, plusieurs éléments peuvent influencer le prix des bas de contention. C’est le cas :

  • des classes de contention (1, 2 ou 3) ;
  • de la taille de l’accessoire et de sa marque ;
  • du pourcentage de remboursement décidé par les assurances.

N’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre professionnel de santé pour avoir des informations supplémentaires.

Le port de chaussettes de compression peut-il être dangereux ?

La surutilisation des chaussettes de compression et leur port incorrect peuvent provoquer une rupture de la peau et créer des conditions propices à l’apparition d’une infection.

Vous ne devez pas porter la même paire de chaussettes de compression pendant plusieurs jours d’affilée, et vous devez demander à un médecin quelle est la durée de port recommandée pour traiter vos symptômes.

Publié dans Actualité le 22/07/2021.